Comment assurer une sécurité optimale des données pour les fermes connectées ?

OVH et Medria

Medria Case study
500,000 metrics collected every 30 minutes

500 000
indicateurs collectés toutes les 30 minutes

 120,000 SMS alerts every month

120 000
alertes par SMS chaque mois

18 OVH Dedicated Servers

18
serveurs dédiés OVH

Le contexte

Basé en Bretagne, Medria Technologies conçoit, produit et commercialise des capteurs ainsi que des solutions informatiques pour le suivi des animaux d’élevage. L’entreprise française surveille en temps réel jusqu’à 300 000 bêtes, selon 500 000 indicateurs collectés toutes les 30 minutes. Les capteurs sont placés sur les animaux et les fermiers sont avertis en temps réel par des alertes SMS si un membre du cheptel rencontre un souci de santé (comme un problème d’alimentation, une variation de température corporelle ou une mise bas imminente).

Le défi

Le cœur de métier de Medria nécessite une infrastructure sécurisée et à haute disponibilité, à laquelle les clients peuvent avoir accès 24 h/24 et 7 j/7. En cas d’urgence, comme dans l’éventualité d’une maladie ou d’un vêlage imminent, il est crucial que le fermier soit prévenu le plus vite possible afin de soigner l’animal.

Medria avait besoin d’une solution de stockage des données fiable sur le long terme afin de pouvoir à l’avenir analyser les tendances du secteur grâce à des examens proactifs et rétroactifs des données. De plus, étant donné que le fonctionnement d’une ferme connectée repose sur l’Internet des objets (IoT), une technologie en plein développement, Medria cherchait une administration plus efficace afin de permettre à son équipe de se concentrer davantage sur le développement de produits.

« Je suis persuadé que nous sommes la première entreprise à introduire la technologie dans ce secteur en mesurant les indicateurs physiques des animaux et en fournissant des services numériques aux fermiers. C’est une véritable transition numérique. »

Jean-Pierre Lemonnier, président, Medria Technologies

La solution

Les serveurs dédiés d’OVH sont organisés en différents niveaux selon la fonctionnalité qui leur est attribuée afin d’optimiser l’évolutivité de l’infrastructure :

Au premier niveau, le serveur gère la répartition, afin d’assurer un stockage correct des indicateurs des animaux.

Au deuxième niveau, le serveur héberge 12 bases de données de 12 To.

Au troisième niveau, le serveur contient des machines virtuelles qui font tourner un logiciel propriétaire afin de traiter les données.

Au quatrième niveau, le serveur fait tourner un autre logiciel propriétaire pour gérer l’envoi des SMS.

Un serveur virtuel gère de plus toute l’infrastructure afin de détecter les pannes et de transférer les services sur les serveurs de sauvegarde qui sont prévus pour chaque niveau. Des serveurs supplémentaires peuvent facilement être ajoutés si nécessaire, dès que nécessaire, et tous sont reliés par un vRack. Cela permet d’obtenir une fonctionnalité optimale tout en maintenant la haute sécurité du réseau privé.

« Externaliser notre infrastructure auprès d’un fournisseur comme OVH nous a permis de bénéficier d’une sécurité plus forte pour le réseau et pour l’alimentation. »

Stéphane Godin, directeur du Développement logiciel, Medria Technologies

Le résultat

La solution d’OVH a fourni à Medria une infrastructure sécurisée, fiable et évolutive qui est presque entièrement isolée du réseau public. Plus de 4 500 fermes se connectent à l’infrastructure afin de comprendre le comportement de leurs animaux, et Medria leur fournit une valeur supplémentaire en les aidant à améliorer l’efficacité des soins et de la gestion du cheptel.

À l’avenir, Medria espère optimiser ses capacités de Big Data en améliorant le temps d’accès aux données, ce qui lui permettrait une plus grande évolutivité, plus rapidement. Medria envisage aussi d’ajouter des machines physiques à son cluster sous vRack afin de renforcer son infrastructure. Medria peut aussi profiter de la plateforme SaaS clés en main d’OVH pour améliorer son efficacité opérationnelle.